Qu’appelle-t-on « Mejance »?

J’entends souvent cette question dans mes cours. Je voulais donc éclaircir ce sujet.

« Mejance » est, selon Farida Fahmy, une déviance du terme de ballet  » manèges « . Quand j’entends le mot manèges , la première chose à laquelle je pense est un danseur comme Mikhail Baryshnikov qui dévale la scène en une série de sauts. Cependant, le terme peut se référer à n’importe quelle étape ou séquence.  Vous allez me dire comment « manège » a pu se transformer en « mejance »?

Outi du Caire a apporté une autre précision selon laquelle cela viendrait de la fusion française. Le terme « Mejance » serait une contraction du mot français « émergence ». Sa signification étant « sortir », « première apparition » ce qui correspond exactement à ce que le style de danse  » mejance » fait référence.

Quelle que soit son origine, j’aime bien le nom car il me fait penser à «majesté», qui représente bien a mes yeux la façon d’aborder ce style. Le style est conçu pour laisser la danseuse se présenter avec son entrée.

Une mejance est la plupart du temps instrumental. Elle commence généralement avec u

ne ouverture, où le danseur est hors scène. L’idée est de bien anticiper son entrée. Pour un grand spectacle, l’intro peut même aller de une ou deux minutes. Puis la danseuse fait sa grande entrée (habituellement avec le voile mais pas toujours), au rythme du Malfuf. C’est de là que  vient la connexion avec le mot « manèges » , parce que cette partie est généralement consacré au déplacement autour de la scène.

Ensuite, la musique changera plusieurs fois, mais son évolution dépendra du danseur. La « mejance » originele était un morceau de musique, avec quelques changements de rythme. Le style moderne est d’avoir plusieurs sections claires, chacune présentant un style différent (folklorique, taqsim, tambour, etc., selon la préférence du danseur). Certains danseur on une mejance fait spécialement pour eux, car elle est conçu pour montrer les points fort du danseur. On l’a un jour décrit comme une «plaque d’échantillonnage» de ce que le danseur peut faire. La fin sera généralement une reprise de la mélodie d’ouverture. A l’origine, une mejance pouvait facilement durer dix minutes, mais de nos jours, elles sont plus susceptibles de durer de cinq à sept minutes. 

Voici un exemple de Mejance créé spécialement pour Aida Bogomolova:

 

 

Photo avec la permission de Ricardo Liberato

PARTAGER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string Hcq26i to the field below: