post

Pour celles et ceux qui connaissent, le « talent » n’est absolument pas un mot qui fait partie de mon vocabulaire. A l’heure où certains et certaines expliquent leurs « capacités » par leurs génétique (!?!), je ressens le besoin de m’exprimer davantage sur ce sujet!

Genèse de mot

Par « talent », on entend une sorte de capacité innée provenant de nos parents, notre culture, nos origines, l’univers, le hasard……Une sorte de facilité naturelle qui vous mènerait non seulement à travers les étapes initiales de l’apprentissage d’une nouvelle compétence mais aussi vers les difficiles contrés du perfectionnement et d’un niveau d’excellence. Evidemment, sans étude et formation délibérées et cohérentes, le talent en soi n’est rien d’autre qu’un potentiel insatisfait, des facilités non exploitées. 

Réflexion

Cela est transposable pour absolument tout dans la vie, y compris la danse orientale. J’ai beaucoup réfléchi à la façon dont certaines élèves (débutantes ou non) se créent souvent des limitations qui n’existent pas réellement ; en percevant leur manque de capacité à faire quelque chose tout de suite comme une limitation permanente par opposition à une partie parfaitement naturelle de l’apprentissage.

Parfois, en tant que professeur, nous encourageons même ce type de pensée, en félicitant exagérément la capacité naturelle d’un élève de «capter» tout de suite un nouveau mouvement, mais en négligeant d’accorder une attention et un renforcement positif à l’amélioration que l’élève montre semaine après semaine sur un mouvement avec lequel ils luttent.  

Si vous êtes cette élève en cours qui ne peut tout simplement pas comprendre l’explication donnée. Vous vous retrouvez dans cette personne qui fait des erreurs et regarde autour de vous et remarque que tout le monde se souvient de la chorégraphie mais vous non. Si votre corps ne bouge pas, o que vous vous sentez simplement mal à l’aise, ou quoi que ce soit …

Il y a des raisons à cela, et aucune d’entre elles n’est de votre faute. Du moment que vous faites de votre mieux. Il n’y a pas à être embarrassé! Pourtant, ces raisons sont également principalement sous votre contrôle. Il faut juste en prendre conscience et affronter vos difficultés avec positivité, patience et courage. 

Si vous voulez vous améliorer, si vous pratiquez régulièrement, si vous avez de bons conseils, alors ce n’est qu’une question de temps!

Garder une certain stoïcisme

Garder un certain stoïcisme par rapport à vos difficultés permet de prendre du recul. De ne pas trop porter de jugement sur les actions que vous faites. D’avancer sans trop de boulets à vos pieds. De nombreux aspects de la danse orientale ne me sont pas venus naturellement. C’est pourquoi je connais tous les types de difficultés d’apprentissage et de styles d’apprentissage que l’on peut rencontrer. Pour certaines choses, on m’a dit que j’avais du « talent ». Pour moi ce ne sont QUE des FACILITES. Ni plus, ni moins. De par ces constats, j’essaie d’adapter chaque cours aux individus spécifiques en utilisant un mélange de verbal, visuel, kinesthésique, et d’autres méthodes pour expliquer le mouvement.

Dans mes cours, les « erreurs » ne sont pas jugées comme  mauvaises. Les erreurs sont des opportunités de progression. A la fois pour l’élève concerné, pour les autres et pour moi en tant qu’enseignante. Car elles me permettent de repenser mes explications et de les adapter à l’élève / aux élèves ayant des problèmes afin qu’ils puissent recevoir la meilleure instruction pour leurs besoins individuels.

Il se peut que le problème ne vienne pas de mon explication. Cela me permet de regarder à la racine du problème et de recommander des solutions appropriées. Peut-être s’agit-il simplement de répéter ce mouvement spécifique encore et encore. Ou peut-être que nous devons cibler spécifiquement les muscles qui ne fonctionnent pas de manière optimale dans ce mouvement. Auquel cas je recommanderai un exercice en dehors de la danse du orientale qui fera exactement cela. Ou cela peut être un blocage corporel dû à un complexe sur cette partie du corps…

Je suis si fière! Si fière des progrès que j’ai constatés de la part de chaque élève de l’Ecole Saya! Lorsque l’élève et l’enseignant sont engagés dans ces progrès, des choses merveilleuses se produisent. Je me sens absolument bénie d’avoir des étudiantes si dévouées! Elles viennent, avec confiance, dans mes cours pour se lancer dans ce merveilleux voyage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string DOtsam to the field below: