Je « tremble » de peur

 

Vous tremblez sans vous en rendre compte. Tous ces beaux mouvements de bras que vous avez soigneusement maîtrisés au cours des derniers mois sont ruinées par vos doigts tremblants et crispées. Votre estomac se durcit tellement que vous pourriez le qualifier de pierre.

Vous avez tant travaillé…..Pourquoi cela arrive-t-il?

Selon une étude dans le American Journal of Psychiatry, la peur que vous ressentez est le produit d’un ensemble d’interactions neuro-chimique complexe. L’examen, mettant l’ accent sur l’anxiété sociale, démontre que le comportement d’inhibition appris lors de l’enfance ressort lors de ces angoisses. 

En résumé, c’est un comportement du cerveau primaire et il fait partie de nous aussi en tant qu’artiste. Mais la bonne nouvelle c’est que vous n’êtes pas seul ! L’anxiété de la performance scénique, en dépit de ne pas être un diagnostic formel dans la plupart des communautés médicales, peut être aussi invalidante chez les musiciens professionnels. Il peut même contribuer à une carrière raccourcie.

Dans la danse orientale, nous nous concentrons fortement sur l’acceptation du corps et de l’ image corporelle positive. Mais il est aussi important de mentalement s’accepter afin de gérer au mieux cette anxiété. Voici quelques modestes conseils afin de donner des réponses concrètes à votre esprit et être un peux plus apaisé.

 

1 – L’importance de la préparation

 

Disons que vous avez un spectacle le 1er décembre et aujourd’hui nous sommes le 6 avril. Préparez-vous dès maintenant! Apprenez votre chorégraphie tôt, maîtriser votre accessoire maintenant et passer les deux dernières semaines à revoir tranquillement les parties qui vous posent le plus de problèmes. Pratiquez souvent, seulement quelques minutes par jour. 

 

2 – Évitez la pratique le jour J

 

C’est une vraie erreur et pourtant nous sommes tous tenté de le faire…..la révision acharné deux heures avant, voir une minutes avant. Sachez que vous n’apporterez rien en faisant cela, c’est d’ailleurs le contraire! Vous stressez votre corps et votre esprit à intégrer les choses qu’ils savent déjà et celles sur lesquelles ils sont moins sur! C’est comme essayer de remplir un verre d’eau déjà plein…..il déborde. Dans la majorité des cas vous ne passez pas les mouvements qui vous demandez un effort et en plus vous manquez les choses que vous réussissez à chaque fois! Pourquoi? Car en faisant de la révision forcé vous ne donnez aucune information de qualité à votre corps et à votre esprit. Vous leurs donnez du stress, du stress et encore du stress. Imaginez mettre la même pression à un enfant qui passe un contrôle le jour même. Ne pensez-vous pas que l’encourager et lui faire confiance sera plus porteur ? C’est la même chose avec vous!

 

3 – L’échauffement

 

Au lieu de réviser, échauffer-vous! Préparez votre corps à la scène, détendez le en étirant partie par partie. Respirez profondément et lentement. Mettez votre esprit à contribution, lui qui a tendance à n’en faire qu’à sa tête. Ramenez le ici et maintenant! Forcez-le à profiter de ces étirements, rappelez-vous qu’elle est la chose à partager avec le public ou pourquoi vous dansez. L’échauffement est très et trop souvent bâclé par les danseurs, et même pro. Pourtant c’est primordial pour votre concentration. C’est également nécessaire afin de danser le plus longtemps possible, votre corps vous remerciera dans 10 ans. Oui cela évite les blessures directes ou cachées.

 

4 – la portée positive

 

Que vous soyez seul ou en groupe, la portée positive a un pouvoir sans pareil! En effet l’encouragement, le fait de vous faire confiance, de sourire et de refuser catégoriquement les idées negatives qui vous balaye quotidiennement ont un pouvoir régénérant sur notre esprit. Cela vient du Le Petit Livre des talents de Daniel Coyle , un incontournable pour tout artiste. Coyle nous conseille de ne pas penser en termes négatifs. Il y a une quantité surprenante de pouvoir lorsque vous pensez « positif ». Il est dangereusement facile de penser en termes négatifs. Nous sommes en quelque sorte conditionnés par notre société à avoir constamment des pensées négatives sur nous-même! Cela demande de la discipline et de reprendre le contrôle de son esprit, mais les progrès sont surprenants!

 

J’espère que ces petits conseils vous auront aidé! Rien n’est facile mais il suffit d’un peu de discipline pour appliquer et voir concrètement la différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *