Bonjour à tous!

Nous allons faire l’interview de Nora, elle est élève en dernière année de formation pro dans mon école ( Ecole Saya). Elle a récemment gagné le troisième prix dans la catégorie « Amateur orientale » au Festival « Roma Egyptian Passion ».

interview Nora

Saya  : 

Qu’est ce qui ta donné envie de t’inscrire dans un cours de danse orientale?

Nora : 

C’était par rapport à la diversité de mes cours de danse car je n’étais pas du tout tentée par ce style à la base. J’étais d’avantage dans le classique, puis j’ai pris des cours de jazz et moderne et l’orientale est venu après.

Saya  : 

Tu voulais faire quelque chose de sérieux dans le classique?

Nora : 

J’ai été approché, à l’âge de 9 ans, par une danseuse étoiles afin de partir à Paris. Comme j’étais trop jeune, ma Maman a préféré que je ne parte pas. Ensuite j’ai voulu pratiquer plusieurs disciplines de danse. Mon premier cours d’orientale je l’ai pris à 14 ans.

Saya : 

Quels sont tes ambitions, buts dans la danse orientale?

Nora : 

Mon but, pour l’instant, serait de me produire sur scène afin de me faire connaitre et par la suite donner des cours. Etant jeune pour l’instant l’enseignement n’est pas mon ambition première.

Saya : 

Quel est ton style préféré et pourquoi?

Nora : 

Tout ce qui est aérien, Sharqi puisque je suis attirée par le classique. Tout ce qui est terrien, pour l’instant c’est une approche un peu difficile pour moi. Mais j’adore le regarder. Le Baladi c’est encore complique, même à regarder c’est un peu compliqué. Après tout ce qui est saïdi, shaabi, j’apprécie aussi mais pour le danser c’est plus difficile.

Saya : 

Quel est ton premier et dernier coup de cœur?

Nora : 

C’est pas une surprise c’est toi parce que tu es la première que j’ai vu dansé. Le tout dernier c’est Kareem GadJ’avais déjà vu un homme danser, mais lui il est vraiment Top! Il sait tout faire! En stages il nous apporte vachement, lorsqu’il nous explique il fait des petites pauses pendant le stage et c’est très enrichissant. Sur scène il dégage quelque chose!

Saya : 

Quels sont tes doutes, tes craintes?

Nora : 

Ne pas y arriver. De te décevoir. Par exemple lorsque je créais une choré, ne pas arriver à mes objectifs et de bâcler!

Saya : 

Que dirais tu as une nouvelle élève qui n’a pas confiance en elle?

Nora : 

Qu’elle va y arriver, il ne faut pas qu’elle lâche! Forcement, si elle reste là sur ce qu’elle a appris, ça va la frustrée! En insistant, elle y arrivera. Faut qu’elle se lâche un peu aussi, lâcher ce qu’il y a dans la tête et de ne pas trop réfléchir.

Saya : 

As tu un dernier mot?

Nora : 

Te remercier à toi. Cela fait trois ans que tu me formes. Remercier aussi les deux acolytes, Enora et Delinda.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *