Introduction

 

Khaleegy ou Khaliji est une danse traditionnelle du golfe Persique, de la péninsule arabe et des pays de l’Arabie Saoudite, du Koweït, de l’Oman, du Bahreïn, du Qatar et des Emirats Arabes Unis. Le nom de la danse signifie littéralement « golfe » en arabe. C’est un style qui est de plus en plus représenté dans le monde de la danse orientale.  Découvrez l’histoire du style Khaleegy en détails ci-dessous.

Costume

 

 

histoire du style khaleedy

Le costume traditionnel est composé généralement de 2  robes. La robe du dessous est davantage prés du corps et faite d’un tissu plus robuste que celle du dessus. Il n’est généralement
pas orné ou brodé et quand il est, les ornements sont très simples. Les couleurs contrastent souvent avec celles de la robe supérieure pour créer de belles combinaisons de couleurs. La robe supérieure est une longue, large et rectangulaire tunique. Il est traditionnellement fait de soie pure pour créer un effet translucide et laisser deviner la robe du dessous. Elle est fortement brodée au centre et sur les épaules avec des perles, des broderies de fil ou quelque chose de brillant. Le décolleté est également joliment orné. Le Thobe peut être n’importe quelle couleur, mais les tons solides très lumineux sont les plus utilisés. Les accessoires supplémentaires pour le costume incluent des colliers, des bracelets, de grandes boucles d’oreilles brillantes. Les danses faites avec le « Thobe al-Nashaal » (costume traditionnel) varient quelque peu d’une zone cotière à une autre.

Signification

Khaleegy est une danse joyeuse, vivante, expressive, gestuelle et délicate. Elle est exécutée de coutume dans des événements impliquant le bonheur et la célébration. On la danse dans la complicité. Il est souvent de coutume qu’un seul danseur commence au centre de la piste puis que les autres le rejoignent. Les principaux mouvements du Khaleegy se font d’une manière très rythmique. Les principales parties du corps impliquées dans la danse sont les mains, la tête et la robe (Thobe). Les danseurs le déplacent pour créer des figures ondulantes ressemblant aux vagues de la mer. Les mains font également des figures avec des significations différentes. Les cheveux, à l’exception de la thobe sont un des éléments utilisé pour danser le Khaleegy. On laisse les cheveux « danser » et se déplacer d’un côté et de l’autre, d’avant en arrière, en cercle etc. La signification de cette danse est liée à la mer et à l’eau (à cause du golfe Persique et de la pêche), l’un des objectifs du Khaleegy est de montrer la beauté de la région. Dans ce style de danse, on trouve des influences provenant d’autres régions, issues du commerce et de l’esclavage. Par exemple, il est très facile de voir une forte relation entre certaines danses Khaliji et certaines danses nubiennes. La danse est donc appelée avec des noms différents, parfois juste Raqs Khaliji رقص خليجي, Raqs Na’ashat رقص نعاشات ou Samri سامري.  Le travail des pieds est particulier et significatif de cette danse et il y a peu de travail des hanches dans ce style.

 

Musique

 

Le rythme khaliji est un rythme 2/4 (Dum Dum Tek). Il est souvent joué poly-rythmiquement avec d’autres couches de percussion et ajoute des enrichissements. Les instruments traditionnels incluent le  tabl, def, oud. Mais de nos jours,  vous entendrez des arrangements modernes avec des instruments plus variés. Une orchestration plus complète et parfois des synthétiseurs. Des motifs de claquements syncopés et rythmés sont également un grand moment fort dans la musique Khaliji.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *