Etre moins performant accompagne l’artiste. Lors de nos différentes démonstrations, on se sent parfois à l’aise mais parfois non.  Plusieurs raisons peuvent entraîner un sentiment d’impuissance dans notre danse malgré notre talent et notre travail. Le « creux artistique » arrive souvent lorsqu’on ne s’y attend pas. Bien entendu, tout le monde est confronté à ce vide et je ne déroge pas à la règle ^^…..

Laissez-moi vous partager mon expérience 

être moins performantLorsque nous sommes invités à un événement, il faut envoyer sa musique le plus vite possible. Etant également organisatrice, je fais également cette demande aux artistes car la programmation et l’ordre de passage sont cruciaux pour le rythme d’un spectacle. Il s’avère, d’ailleurs, un véritable casse-tête, donc le plus tôt est le mieux!

 

Bref, J’avais envoyé ma musique pour un spectacle quelques mois avant la date. Sauf que, lors du jour J, les trois minutes avant mon passage, lorsque je regardais l’artiste juste avant moi qui passait sur scène, je sentais que je n’arriverais pas à rentrer dans ma musique. Je me remémorais les paroles tristes mais à la place de l’émotion prévue, j’avais envie de rire….GROS problème! Puis, ce fût à moi, et là……un cauchemar……comme je le pressentais, je n’arrivais pas à rentrer dans la musique!

Pendant toute la durée de la musique, j’ai essayé de capter les sonorités afin qu’elles me touchent, qu’elles m’emportent, qu’elles me procurent l’émotion première, mais sans résultat.  En effet, une envie irrésistible de rire sur scène ne m’a pas lâché et en sortant de scène j’étais déçu de moi. Je savais que j’avais été moins performante que d’habitude.

Pourquoi sommes-nous moins performant?

 

La semaine suivant l’événement, je me bornais à comprendre les raisons de ce vide :

  • – musique trop écouté, donc perte des émotions première
  • – fatigue dû à la période de gala (mai, juin, juillet)
  • – personnes présentent avec qui j’ai des divergences, donc mal à l’aise
  • – manque de travail

Je me creusais les méninges et pourtant je n’avais pas clairement la réponse. Est-ce à cause des écoutes répétées? Non, car j’avais entrepris de ne plus l’écouter jusqu’à deux semaines avant le show. Est-ce dû à la fatigue? Quand bien même, j’eut été plus fatigué et j’arrivais correctement à danser. Est-ce que la présence de personnes médisantes à mon égard me perturbait? Non plus! Toutes mes recherches de la cause s’avéraient nulles.

 Puis j’en suis venue à la conclusion que parfois il n’y avait PAS de raisons. Mon passage n’était pas performant. Il fallait plutôt que j’accepte mon échec car il fait partie de ma carrière autant que mes réussites. Il faut admettre que parfois on est moins performant, ne pas se culpabiliser trop longtemps et aller de l’avant vers la prochaine aventure. Je compare ça à un acteur que l’on aime. Il y a bien un film avec lui que l’on n’aime pas. Ce n’est pas pour autant que vous allez, du jour au lendemain, le détestez!

C’est le même cas! Les gens n’en tiendront pas rigueur, ceux qui aiment ce que vous faites habituellement aimeront d’autant plus votre prochain numéro! Ayez confiance, et essayez de voir ça comme une expérience, non pas comme un échec.

63 vues

2 thoughts on “Accepter d’être parfois moins performant sur scène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *