post

Avez-vous déjà été découragé lorsque votre nouvelle choré n’a pas l’air parfaite tout de suite? Ou peut-être que vous utilisez immédiatement des excuses comme «trop difficile pour moi». Vous attendez toujours un miracle qu’un jour votre niveau de danse vous permette comme par magie de danser tout ce que vous voulez?

On ne le répétera jamais assez : votre première ébauche ne sera jamais parfaite. Et ça ne doit pas être parfait!!! S’il était facile de la rendre parfaite tout de suite, alors vous vous relâcheriez et ne travailleriez pas en fonction de votre niveau réel.

Peu importe si vous créez votre propre nouvelle chorégraphie ou si vous apprenez celle de quelqu’un d’autre, plusieurs séances seront nécessaires pour l’exécuter correctement. Et il ne suffit pas de « la faire » encore et encore. Alors quelle stratégie mettre en place ?

Exécution on/off

Après un échauffement en bonne et dû forme, je vous invite à reprendre votre chorégraphie dans le silence. A ce stade, pas besoin de respecter le tempo. Il s’agit de décortiquer chaque mouvement et transition en les enchaînant dans l’ordre. Appliquez-vous, cherchez le détail, la bonne posture. Restez concentré sur ce que vous faites afin que votre cerveau se nourrisse un maximum de cette expérience.

Une fois cela fait en totalité, exécutez votre chorographie en musique sans trop penser pour le coup aux détails, mais en essayant de faire de votre mieux. Votre ordre de priorité au fur et a mesure de vos entraînements devra évoluer jours après jour mais seulement dans cet ordre : mémoire, technique, bras, nuances, transitions, précision musicale et expression.

Auto-analysé

Exécutez une autre fois votre danse en musique mais cette fois vous allez vous filmer. Je vous entend d’ici  » oh non cela va être affreux!!! » et oui, c’est le but!

Je suis un peu brute, mais le vrai but est de vous rendre compte de ce qui est réellement « affreux » à vos yeux. Les conseils de votre professeur que vous avez peut être oubliés resurgiront également à la simple vu d’un mouvement mal exécuté.

Faites donc d’abord une liste global de tout ce qui vous sautent aux yeux de manière évidente.

Ensuite, sur une autre feuille, marquez les espaces temps vidéo qui vous semblent « a travailler » en priorité

Rectification

Prenez votre première liste et ré-exécutez sans musique, comme dans la première étape, votre chorégraphie. Cependant cette fois, vous allez devoir vous focaliser sur les choses de cette liste. Une fois cela fait, filmez-vous une autre fois en vous concentrant sur les points de votre liste.

Prenez votre deuxième feuille. Vous avez une série d’espace temps (de 00:30s à 1mn, ect) à re-travailler. Sur le même modèle, faites uniquement ces moments sans musique et ensuite avec afin de vérifier la résolution du problème, ou au moins son amélioration.

Bilan de la séance

Il est bon de tenir un petit « journal de bord » afin d’y noter la date de votre entraînement, d’y référencer votre liste et votre feuille d’espace temps et faire le bilan en fin de séance.

Avez-vous appréciez votre entrainement aujourd’hui? Avez-vous des interrogations à demander à votre professeur ? Avez-vous progresser sur vos points faible? Mon état moral lors de la séance (de 1 à 10)? Tout ce qui pourra vous aider lors de la prochaine séance. En effet, lors de votre session prochaine, lisez d’abord votre Bilan.

Et vous? Avez-vous votre propre « routine » d’entraînement? Faites-vous les choses au feeling ou plus structuré?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string hsSO1g to the field below: