Comment montrer vos émotions lorsque vous dansez

 

Souhaitez-vous avoir un visage expressif lorsque vous dansez?

Êtes-vous exaltant de joie à l’intérieur mais rien ne se voit à l’extérieur?

Souhaitez-vous pouvoir vous exprimer sans censure et vous sentir connecté émotionnellement à votre danse?

La peur d’avoir l’air stupide, de se sentir embarrassé, d’être vulnérable et de se sentir mal à l’aise est l’une des forces les plus puissantes qui anime la façon dont nous vivons toute notre vie, et encore plus lorsque nous nous exposons à un public.

 

 

Nous devons souvent creuser profondément, être courageux et se pousser hors de nos zones de confort quand il s’agit d’investir pleinement et visiblement les émotions d’une danse. Et si les gens ne l’aiment pas? Et si quelqu’un publie un commentaire moyen? Suis-je vraiment assez bon pour mettre mon coeur et mon âme dans cette danse? Comment puis-je avoir l’air confiant quand je ressens le manque d’expérience?

Ce sont des pensées que nous avons tous sur notre danse . Elles ne disparaissent véritablement jamais. Donc, si vous attendez de vous sentir 100% en sécurité  avant de vous autoriser à infuser complètement et ouvertement votre danse avec sentiment, vous êtes sur la mauvaise voie.

Maintenant, voici les bonnes nouvelles. Il existe des façons de développer votre danse dans cette direction. Voici 6 façons de commencer facilement : 

 

1 – Changement

Tout d’abord, réalisez que vous devez changer l’approche actuelle de votre danse. Cela signifie de cesser de faire les choses de manière confortable et familière et de commencer à les faire de manière nouvelle – inconfortable -.

Lorsque nous parlons de sortir de notre «zone de confort», nous pensons que c’est métaphorique. Ça ne l’est pas! C’est très physique et vous vous sentirez mal à l’aise. Le problème ici est que, lorsque cela se produit, notre instinct est de revenir à ce qui nous semble familier et confortable, par exemple en regardant le sol lorsque nous dansons, avec un visage vide.

Continuez même lorsque vous êtes hors de votre zone de confort, vous pouvez commencer à être plus expressif, à vous sentir mieux et à changer votre façon de danser.

Se sentir mal à l’aise signifie que vous changez et les résultats visibles sont au bout du chemin. Apprenez à reconnaître ce sentiment inconfortable comme un signe que vous faites quelque chose de significatif et important et que des changements passionnants sont en route.

 Alors n’abandonnez pas lorsque vous vous sentez mal ou hors de votre zone de confort, allez-y!

 

2 – 5 exercices pour amorcer le changement

 

  1. La première chose que vous allez arrêter de faire est de regarder le sol. Vous ressentirez probablement une certaine résistance. Cela pourrait sembler être une petite chose, mais là où vous dirigez vos yeux et votre angle de tête donne une énorme différence à l’expression de votre danse. Relever votre regard peut vous faire sentir exposé et vulnérable, ne soyez donc pas surpris si cela est plus difficile qu’il n’y parait. Vous pouvez regarder vers le bas parce que vous vous concentrez sur les mouvements, mais rappelez-vous: votre visage fait partie du mouvement.
  2. Ensuite, vous allez être précis avec le sentiment et l’ambiance que vous visez. Pensez aux mots qui décrivent l’humeur, le caractère et l’émotion que vous souhaitez représenter dans votre danse. Si vous ne savez pas ce que vous voulez exprimer lorsque vous dansez, il est temps d’en décider. Écoutez la musique et pensez à la stylisation de la chorégraphie. Par exemple, elle peut être connecté à la joie, à la puissance, à l’élégance, à la jouissance, au plaisir. Utilisez des mots descriptifs qui ont un sens pour vous :  étouffants, exclusion, amusants, mignons, électriques, froids, secs, velours, spirituel, terrestre, sauvage, perdu, symétrie. Continuez jusqu’à ce que vous commenciez à voir apparaître une vision claire. C’est un point de départ, un moyen pour vous de vous connecter émotionnellement à votre danse au-delà de la chorégraphie, il n’y a pas de « bonne » réponse – vous ne pouvez pas mal faire. Maintenant, vous avez une idée spécifique du caractère de votre choré. Essayer maintenant de l’incorporer lorsque vous la dansez en commençant par votre visage.
  3. Quand il s’agit de mettre l’expression sur notre visage pendant une performance, nous pensons surtout à sourire qui, à son tour, nous conduit à forcer les coins de notre bouche. Oui, le «syndrome du sourire fixe», nous sommes tous terrifiés par cela. Je veux que vous oubliez de sourire avec votre bouche en soi et pensez plutôt à manifester votre émotion avec vos yeux. Cela donnera un aspect plus doux et plus sincère à votre expression du visage. 
  4. Quand il s’agit de danser, le moyen le plus simple d’incarner l’émotion est d’être réellement passionné. Pensez à votre attitude envers la choré et la musique. Certains des danseurs les plus expressifs que vous verrez sont tellement enveloppés et absorbés par les mouvement et la musique qu’il n’y a plus de place pour le doute ou la timidité. Entrez dans la musique et tombez passionnément amoureux de la danse chaque fois que vous l’effectuerez. 
  5.  Nous parlons de «donner» une performance et c’est exactement ce qu’elle est, un cadeau. Soyez généreux, pas avare. La façon dont vous dansez est extrêmement spéciale et vous appartient. Lorsque vous vous mettez en avant, vous devez respecter le fait qu’il s’agit d’une situation à double sens: le public vous offre l’attention et votre travail consiste à communiquer votre danse de la manière la plus appropriée. Donnez-leur la chance d’être fasciné par votre danse en donnant autant de vous-même que vous le pouvez.

Et vous, qu’est ce qui vous à aider à surmonter votre timidité?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 37jg0W to the field below: