post

Les 7 péchés du danseur

Dans de nombreuses cultures occidentales, l’idée des 7 péchés capitaux est un moyen commun de définir les défauts indésirables. Ils peuvent créer des ravages dans nos vies personnelles ou professionnelles.

En danse, nous avons nos propres «péchés» qui peuvent saboter notre expérience dans la danse. Certains d’entre eux sont principalement des problèmes inter-personnels. Ils affectent nos relations et notre réputation. D’autres sont principalement personnels. Ils affectent notre propre expérience interne – et peuvent même nous faire quitter la danse pour toujours.


Luxure

 

 

Le péché de la Luxure utilise la danse uniquement comme un mécanisme pour attirer physiquement les autres. Ce qui n’est évidemment pas le but de la danse et conduit à donner en plus une mauvaise image

 

 

 

 


La paresse

 

 

Il y a beaucoup de raisons légitimes pour lesquelles les gens finissent par être paresseux. Par exemple, la fatigue ou le manque de connexion avec la musique. 

Être un paresseux peut amener un danseur à être considéré comme impoli, même si ce n’était pas « intentionnel ». Au lieu de cela, ceux qui sont enclins à la paresse feraient mieux d’attendre qu’ils aient l’énergie ou la motivation pour danser. Plutôt que d’executer chaque danse par obligation.

 

 


Gourmandise

Le péché de gloutonnerie dans la danse. 

Il y a des danseurs qui prennent  tous les  stages, vont à  tous les cours et passent tout leur temps à faire des activités liées à la danse. Très souvent, ces danseurs sont à fond pendant un an ou deux. Puis s’éteignent pour ne plus jamais être revus. Le rythme et le volume sont tout simplement trop.

Voyez ça comme une boite de chocolat. Tout est délicieux – et un chocolat chaque jour signifie que vous en voulez plus. Mais, si vous mangez toute une  boîte  de chocolats  chaque jour , vous finirez par détester la chose que vous êtes censé aimer et attendre avec impatience.

Il y a quelques exceptions à la tendance générale de la gourmandise – mais elles sont rares. Fréquemment, les exceptions deviennent des enseignants, des DJ ou d’autres pro de la scène.

Si vous avez l’intention de danser beaucoup comme loisirs, assurez-vous de garder chaque expérience fraîche. Si vous vous sentez épuisé, prenez le temps de récupérer – avant que l’étincelle soit complètement disparue. Prenez soin de votre esprit, de votre corps et de votre vie.


Envie

Le péché de l’envie est en faite celui de la jalousie envers les autres danseurs. Il peut s’agir de se réprimander pour ne pas «être à la hauteur». Bien qu’à première vue, cela semble être un problème interne, cela peut également avoir un impact important sur vos relations interpersonnelles.

Par exemple, certains danseurs deviennent jaloux d’une personne qui obtient plus d’attention. Très souvent, cette personne est alors perçue comme un «connard» ou comme une «garce» comme un moyen de valider les sentiments d’envie de l’autre. Alors que la  véritable  cause de l’envie est un «bénéfice» perçu par l’autre danseur, cela se manifeste par une attitude négative et un jugement hâtif.

La jalousie est un sentiment naturel – et cela frappe tout le monde à un moment donné. Mais, vous pouvez le gérer en comprenant  pourquoi  ces sentiments émergent. Ensuite, recentrez ces sentiments sur quelque chose de constructif – comme l’auto-amélioration ou le recentrage sur d’autres choses qui vous plaisent.


Colère

 

Le péché de la colère se perçois davantage en cours, mais peut se produire sur le plancher de la scène. 

Parfois, les gens se mettent en colère contre  eux-mêmes  pour ce qu’ils ressentent comme des défauts ou des problèmes avec leur danse (ou leur personnalité). La colère autodirigée peut sembler moins «intrusive» à la personne qui en souffre, mais elle se transmet généralement aux autres.

Si vous sentez la frustration monter, prenez un moment pour réinitialiser et recalibrer. Ou, changez le mouvement ou l’activité pour réduire la frustration. 

 

 


Fierté

Le péché de la Fierté se produit lorsque les danseurs pensent qu’ils ont atteint le «sommet». Il est très souvent accompagné par la colère si cette maîtrise est contestée d’une manière ou d’une autre. Très souvent, nous nous référons à cela comme un danseur égoïste.

Si vous avez l’impression d’avoir tout appris, vous souffrez probablement de trop plein de fierté. S’il vous plaît, enlevez l’armure et appréciez d’être un étudiant. Soyez ouvert à ce que vous avez encore à apprendre. Je te promets que ça ne te donnera pas l’air d’un idiot. En fait, les gens qui laissent les  meilleures  impressions sont généralement ceux qui sont prêts à admettre qu’ils ne savent pas tout!

Un autre type de fierté est celui qui se sent comme «au-dessus» des autres danseurs. Ils peuvent faire en sorte que les débutants se sentent diminué. Le message est souvent clair :   je suis meilleur que toi. Même si ce n’est pas explicitement indiqué, le langage corporel et l’attitude peuvent en dire long.

Si vous savez que vous êtes enclin à cela, prenez du recul et évaluez la situation. Qu’avez-vous à perdre en traitant bien les débutants? Qu’avez-vous à perdre en apprenant quelque chose de nouveau?


Avidité

Dans la danse, le péché de l’avidité  c’est quand nous nous  attendons que les  membres de nos communautés nous satisfassent sans jamais rien donner en retour.

Ces gens ne sont pas ceux qui font du bénévolat ou redonnent. Ces gens prennent simplement  . Ils veulent un rabais sur les événements – mais ne veulent pas faire du bénévolat. Ils veulent des danses avec tous les plus grands danseurs – mais ne veulent pas passer du temps à nourrir les débutants qu’ils pourraient inspirer.

Ces personnes peuvent avoir de graves répercussions sur toute leur communauté de danse. 

Si vous voulez avoir une grande communauté, soyez prêt à redonner. Soyez prêt à nourrir d’autres danseurs. Soyez prêt à payer pour les services que vous aimez ou à vous porter volontaire pour les soutenir d’autres façons. Mais, essayez de ne pas seulement  profiter  de la communauté que vous aimez.


Avez-vous déjà lutté avec contre un des  7 péchés? Laissez vos histoires et vos pensées dans les commentaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string sL6Uks to the field below: