post

La danse orientale, le Raqs Sharki, la danse arabe, la danse du Moyen-Orient ou ce que vous préférez, a toujours été victime de plusieurs idées fausses. Afin d’expliquer tout ça voici 6 mythes sur la danse orientale expliqués ci-dessous.

1 – La danse orientale s’adresse aux femmes rondes

L’une des principales attractions de la danse orientale est qu’elle attire et convient à toutes les formes de femmes. C’est pourquoi il est courant de voir des femmes rondes dans les salles de cours et spectacle de danse orientale. MAIS il y a aussi des femmes minces et de toutes les formes et de toutes les tailles.

Vous n’avez pas besoin d’être grande pour souligner les mouvements de votre corps si votre technique est correcte. Cela revient à dire que vous pouvez être très mince et être une grande danseuse orientale! Oui oui!!

Ce qui est vrai, c’est que la danse orientale favorise une idée plus globale de la taille du corps que d’autres formes de danse, comme le ballet classique. Parmi les danseurs les plus expérimentés, la forme et la taille du corps ne sont pas considérées comme importantes.

Il y a une large acceptation de la façon dont les gens se présentent naturellement. Il existe un article intéressant dans le Journal of Gender Studies. Intitulé «Image du corps dans la danse orientale: intégrer des normes alternatives dans l’identité collective» . Les auteurs examinent les perceptions de l’image corporelle chez les américaines.

2 – La danse orientale, c’est comme un strip-tease et/ou un divertissement pour adultes

Ah!! Un des 6 mythes sur la danse orientale que j’ai le plus en horreur! Cette idée est une autre idée fausse distincte créée dans les sociétés occidentales entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle.

Cette association peut être due au fait que les Européens et les Américains n’ont pas compris le vocabulaire du mouvement de cette forme de danse.

En particulier, bouger le torse était considéré comme immoral, dans une société où les femmes devaient porter des corsets. Sans parler des idées fausses que les Occidentaux avaient sur les sociétés du Moyen-Orient. Ils les percevaient à tort comme plus sensuelles et moins rationnelles que l’Occident. Cela à évidemment nourrit les fantasmes orientalistes de harems dissolus.

En particulier, l’association de la danse burlesque et de la danse orientale a débuté aux États-Unis en 1893. C’était lors de l’exposition universelle du monde à Chicago, aux États-Unis. Une danseuse surnommée Little Egypt se serait produit.

Certaines personnes ont aimé sa danse. D’autres ont été choquées et des danseuses burlesques ont commencé à imiter certains mouvements de ses hanches. 

3 – Seul les femmes peuvent danser la danse orientale

En fait, il y a plusieurs danseurs qui sont très bons. Également dans le passé, dans les cultures traditionnelles, les hommes exécutaient régulièrement ce type de danse. 

Les hommes continuent à danser socialement en utilisant des mouvements de danse orientale. Ces mouvements ont une apparence féminine pour le public occidental, car ils ne correspondent pas à notre idée de la masculinité. Les stéréotypes de genre sont en réalité construits de manière culturelle.

4 – La danse orientale, c’est facile!

Le fait que la danse orientale ne force pas le corps dans des positions non naturelles ne signifie pas pour autant que cela est facile! Il faut des formations, de la patience et du dévouement pour réaliser ces mouvements paraissant sans effort.

Vous pouvez atteindre de nombreux niveaux différents. Il existe certainement une différence nette entre les danseurs de niveau débutant, intermédiaire, avancé et professionnel. Il y a plus de différentes parties du corps à isoler dans cette forme de danse que dans tout autre type de danse.

5 – C’est une danse dont on se lasse

En se basant sur le point précédent, il existe non seulement autant de façons d’isoler les mouvements avec différentes parties du corps, mais aussi beaucoup de  styles de danse différents .

De multitude de folklores, au cabaret, égyptien, turc et tellement plus! Bien qu’ils partagent sensiblement le même vocabulaire de base, ils sont tous différents. Ce type de danse peut ne pas convenir à tout le monde. Cependant il y a beaucoup à apprendre et à expérimenter.

6 – On doit avoir un piercing au nombril!

Certaines le font, mais ce n’est pas une obligation, ni un look traditionnel. C’est plutôt une mode inventée par Hollywood, tout comme le costume de cabaret typique à deux pièces avec soutien-gorge et jupe adopté de nos jours par la plupart des danseuses orientales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string Eoibpi to the field below: