Danser est épanouissant mais est souvent accompagné de moment qui nous mettent face à nos peurs. Ce sont des combats que nous éprouvons en tant que danseurs. Cela prouve que c’est un long chemin de développer sa confiance en soi.

Cependant, ça ne doit pas vous décourager. Voici 4 exemples que la plupart des danseurs traversent et comment nous pouvons les dépasser!

1 – Partagez sa vidéo sur internet

On peut se sentir comme vulnérable car c’est en fait s’exposer au monde (virtuel).

C’est terrifiant! Donc on peut hésiter. Vous pensez surement au risque du jugement. A la critique possible alors que vous avez mis tout votre coeur et votre âme dans votre danse.

La qualité de votre performance sera observé c’est sur mais c’est aussi le fait d’oser se mettre sous les feux de la rampe qui fascine.

En outre, je vous garantie que vous recevrez des commentaires plus positifs que négatifs. Et même si cela arrive sachez que c’est aussi positif car vous faites réagir!

En fait, il faut d’avantage penser au PARTAGE plus qu’aux réactions de ce partage. Si vous vous exposer uniquement pour avoir des « likes » ou des abonnés YOUTUBE se serait partager pour de mauvaises raisons.

Solution : Oui ce n’est pas parfait, OUI vous n’aimez pas votre tête en ce moment, OUI ça aurait pu être mieux, OUI il y a beaucoup mieux que vous. Mais se sera vous! Peu importe votre performance, partager va permettre d’assumer qui vous êtes avec vos failles! 

2 – Le blocage chorégraphique….

 

Tout le monde a ses propres façons de chorégraphier, mais nous partageons tous un point commun : la page blanche….

Le cas échéant voilà ce qui se passe en règle générale :

  1. « Ah….mais je l’ai déjà fait ce mouvement… »
  2. « Euh….c’est tellement pas originale »
  3. « C’est juste pas beau! »

Ce cas de figure arrive tellement souvent. On peut se décourager vite.

Solution : Il faut déjà se dire que cela fait partie de ce que l’on appelle « la recherche artistique ». Il est vrai que parfois la chorégraphie sorte en une seule fois. Mais sachez que le doute, le retour en arrière, le changement de tout un enchaînement fait partie de cette quête de la perfection créative. 

3 – Se sentir timide ou introvertie dans un groupe de danse

 

Vous rentrez dans un groupe et vous remarquez que tout le monde se connait.

Cela peut être intimidant et vous empêchera, peut-être, d’être pleinement en condition pour exploiter votre potentiel.

Je ne veux pas vous énumérer un tas de conseils sur la façon de se faire des amis. N’essayez pas d’être quelqu’un d’autres en tous cas, se sera futile et épuisant!

Solution : Construisez des liens authentiques avec les personnes qui vous intéresse. Soyez ouvert à rencontrer de nouvelles personnes, mais être populaire ne doit pas être une priorité.

Focus sur la danse. Concentrez-vous sur vous-même. Concentrez-vous sur la croissance et l’appréciation du processus. Les bonnes personnes entreront dans votre vie!

61 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *