Inspiré votre créativité

Trouver de l’inspiration dans votre quotidien

 

Lcréativitées danseurs et les artistes en général trouvent diverses manières d’être créatifs. Ils se doivent d’être gagné par la créativité pour leurs chorégraphies, leurs improvisations, leurs cours. Ils s’imprègnent des gens, des lieux et même d’objets. Cela peut être également d’autres danseurs, une peinture, un coucher de soleil
ou une conversation profonde et énergisante. C’est très personnel parce qu’une personne peut être inspirée par quelque chose et une autre pas du tout. Cela peut être quelque chose de petit, voire même d’invisible ou au contraire quelque chose d’énorme et de gigantesque. Ce que je veux dire par là  c’est que le mystère du flot créatif est propre à chacun. Je pense qu’il faut être de grand curieux et savoir regarder ce qui nous appelle. Etre à l’écoute et rester en éveil.

 

Il y a des productions théâtrales élaborées, des spectacles de danse à la télévision représentant de nombreux styles, des films en noir et blanc de danseurs de l’âge d’or à la Fred Astaire et Ginger Rogers, des clips musicaux actuels avec des chorégraphies serrées et des vidéos YouTube de danseuses orientales du monde entier.

lire la suite

Lessa Faker – musique à connaître

Qui, quoi comment?

 

« Lessa Faker » est un classique chanté par la grande Oum Kalthoum. Cette chanteuse est considérée comme la plus grande de son répertoire et été de plus très engagée dans des œuvres caritatives. La musique fut écrite par Riad Al Sonbati, illustre compositeur avec un répertoire impressionnant ; pas moins de 539 œuvres! Les paroles de « Lessa Faker » fut écrite par Abdel Fattah Mustafa. Cette chanson a vu le jour en 1973, ce qui est assez tard dans la carrière de Oum Kalthoum

 

lessa kaker lessa faker

voir la traduction

Histoire du style « Saïdi » – Journal de la danse orientale

Histoire

Le Saïdi (prononcé SIGH-EE-DEE). La danse Saïdi provient de la Haute Egypte, entre Gizeh et Edfou (voir la carte ci-dessous). Habituellement, une danse Saïdi est vivante, énergique et terrienne. Elle utilise le rythme 4/4 connu comme le rythme Saïdi. On dit que les pas très rythmés et le caractère de cette danse proviennent du mimétisme des chevaux du village mixé avec la danse combative du bâton appelé le Tahtib. Le Saïdi traditionnelle est alors dansé avec ou sans bâton ou la canne. 

Il existe deux types de danse Saïdi : Raks Assaya et le Tahtib. Le Tahtib est exécuté traditionnellement par deux hommes et représente une danse de combat. « Raks Assaya » est réalisé par des hommes et/ou des femmes et montre une version plus acrobatique de la manipulation du bâton. Selon notre sensibilité on danse avec force et puissance ou gracieux et déterminé. La canne est apparue grâce à l’illustre chorégraphe Mr Reda qui fut un pionnier dans les ballet scéniques orientale. egypte style saïdi

Osez danser votre part d’ombre – Journal de la danse orientale

Découvrez votre part d’ombre

 

osez danser sa part d'ombreN’avez-vous jamais eu envie de danser votre colère? Quand est-il de vos tristesses ou de vos frustrations? Peut-être avez-vous déjà voulu exprimer votre « côté-pas-si-jolie »! Avez-vous déjà chorégraphié une danse particulièrement étrange? Halloween vous invite à montrer les ténèbres de la colère, de la peur et même de la terreur. Avez-vous déjà laissé ces aspects sombre atteindre l’une de vos performances? Voilà en tous cas une occasion de porter vos impulsions cachées à la lumière … des projecteurs. Il y a une certaine satisfaction à voir l’émergence des désirs cachés, peurs, et même la douleur d’une manière artistique. La danse tribale offre fréquemment ces inclinations pleine d’expressions.
voir la suite

Interview Ansuya – Journal de la danse orientale

Bio

Ansuya, catapulté au statut de « super star ». Un membre de l’ensemble « Belly Dance Super Stars », promu par le producteur de disques Miles Copeland, elle a acquis une reconnaissance nationale du grand public. Sa carrière, cependant, a commencé longtemps avant que sa danse tape dans l’oeil de M. Copeland. 

ansuyaAnsuya a commencé sa relation avec la scène à quatre ans avec sa mère lors des concerts annuels de Jenaeni . Elle apparaît dans des publicités locales, a été couronnée « Miss Teen Ojai 1989 » et fût invitée à Tokyo et au Japon.

Plus tard , elle s’installe à Santa Monica où elle  travaille comme professeur de danse, interprète et actrice. En tant que chorégraphe, elle a travaillé pour Bellydance Superstar et sa compagnie de danse « Ansuya et les danseurs de Yaleil ». Sa compagnie a été nominée en tant que la meilleure troupe par l’Académie internationale de danse du Moyen – Orient et Ansuya a été élu meilleure danseuse Cabaret 2001.

Elle a eu des contrats dans les célèbres clubs de Los Angeles tels que Al Amir et Byblos et des apparitions à Hollywood. Avec d’innombrables performances lors de soirées privées et d’événements, elle est récemment apparu au Japon, en Inde, en Egypte et Bali. Ansuya réside actuellement à Miami où elle se produit régulièrement et enseigne. voir l’interview